Keeping up with the Kattans

Qui sont les soeurs Kattan ?

Les drôles de dames, reines de la beauté à Dubaï

Les drôles de dames, reines de la beauté à Dubaï (Alya – Huda – Mona Kattan)

Elles ont débarqué sur le net comme une tornade depuis déjà quelques années : chaîne Youtube, sites internet, e-shop, distributeurs automatiques de produits à leur effigie et comptes Facebook, Instagram, Snapchat… qui cumulent des millions d’abonnés dans le monde entier, les sœurs Kattan ont bâti un véritable empire basé sur 4 piliers :

  • la famille
  • la passion
  • le business
  • le réseau

D’origine Irakienne, les 3 sœurs sont rapidement devenues des stars à Dubaï et dans le reste du Moyen-Orient notamment grâce à Huda, maquilleuse professionnelle formée aux USA et « grande prêtresse » de la beauté reconnue pour ses Master Class make-up qui affichent complet à chaque édition. Les connaisseurs le savent, Dubaï est le haut lieu de la beauté, les femmes sont très coquettes et friandes de nouveautés notamment dans le domaine des produits de beauté et cosmétiques de luxe, c’est donc naturellement que les soeurs Kattan ont investi le terrain en proposant un marketing innovant et en se constituant une image glamour et tendance.

À première vue, la comparaison avec les soeurs Kardashian (Kourtney, Kim, Khloé) vient immédiatement à l’esprit néanmoins, les seuls points communs que l’on peut leur trouver sont le fait qu’elles soient 3 soeurs nées au sein de familles aisées. Rien de bien convaincant donc. Les soeurs Kattans ont certes eu des facilités dans la vie en raison de leur statut social mais elles ont su exploiter cet avantage pour se créer un réseau solide qui leur sert de base pour leur affaires.

Elles sont désormais reconnues dans le monde de la beauté et développent leur savoir-faire à coup de lancement de produits haut de gamme, savamment pensés et marketés. D’ailleurs, elles sont devenues expertes des réseaux sociaux et savent très bien faire le buzz autour de chaque nouveau produit lancé en gagnant le soutien de célèbres youtubeuses beauté voire même de stars comme Eva Longoria.

Au-delà du marketing de leurs produits et de leur marque Huda Beauty, les soeurs Kattans maitrisent parfaitement le personal branding en dévoilant des aspects de leur vie privée (de rêve héhé) sur Snapchat ou Instagram, de manière assez quotidienne. Un excellent moyen de créer un lien fort avec leurs followers et de renforcer leur capital sympathie auprès du grand public, notamment lorsqu’il s’agit de dévoiler des moments de tendresse entre mère et fille pour Huda par exemple.

Cette success story fait echo dans le monde arabe notamment auprès des femmes (voilées ou non) qui sont inspirées par cette réussite et suivent les pas de ces « drôles de dames ». Après avoir récemment signé un contrat de distribution avec Sephora en Grande-Bretagne et en France, la vague Huda Beauty continue de prendre de l’ampleur.

Créatrices de nouvelles tendances, vous l’aurez compris, les soeurs Kattan méritent d’être suivies !

Source

Le business des Beauty gurus

Le business de la beauté est un marché très prometteur !

Selon Philippe Jourdan (Professeur des Universites, Le marché du maquillage dans le monde) « il se vend 3 500 € de produits de beauté et cosmétiques dans le monde à chaque seconde, soit un marché qui totalise un chiffre d’affaires estimé à 120 milliards d’euros par an. ».

On constate que les marchés Européens (ou généralement Occidentaux) sont des marchés matures en perte de vitesse en comparaison avec les marchés émergents représentés par l’Asie et le Moyen-Orient.

À la lumière de ces nouvelles tendances, certaines marques ont décidé d’orienter leurs stratégies vers ces pays porteurs. C’est ainsi que de véritables beauty gurus (professionnelles ou amateurs) sont nées et ont pu se faire une place au soleil dans l’univers de la beauté devenant de véritables influençeuses reconnues pour leur talent tant par le public que par les marques.

Certaines ont rencontré un succès phénoménal dépassant les limites de leur propre pays grâce à internet et notamment YouTube et Instagram qu’elles utilisent comme levier de communication auprès d’un public de plus en plus large et international.

Parmi ces gurus de la beauté, les plus connues ont réussi à bâtir leur propre empire basé sur leur image :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Marques de cosmétiques, tutoriels, master classes, événements, émissions télé/web, livres, partenariats internationaux… elles sont devenues de vraies business women plébiscitées par les marques pour leur influence sur les consommateurs et leur capital sympathie.

Si en France la tendance est moins marquée, elle commence néamoins à se développer avec des Youtubeuses et bloggeuses comme Sananas, Shera Kerienski, Garence Doré, Ziana Salima, Make my lemonade…

À suivre…

 

 

Petit précis de la youtubeuse

Do you speak Youtubeuse ?

Attention, cet article est long mais intéressant !

Dans le monde merveilleux des Youtubeuses beauté/lifestyle, il y a de plus en plus de règles et de codes qui régissent l’organisation d’une chaîne et de son contenu. Si certaines vidéos originales correspondent entièrement à la personnalité des Youtubeuses et à leur univers, d’autres en revanche, deviennent au fur et à mesure des figures de style imposées.

Parmi ces vidéos, on retrouve les hauls, les swaps, les draw my life et autres lookbooks… Chaque Youtubeuse (ou bloggeuse) qui se respecte se doit de maîtriser ces termes ultra précis et importants pour son audience afin de pouvoir capter son attention et surtout afin de se plier aux tendances (créées par les Youtubeuses US) qui déterminent le succès d’une Youtubeuse.

EnjoyPhenix, Sananas ou Peek a boo utilisent toutes ces termes dans leurs vidéos, lorsqu’on n’est pas familier de ces mots, il est difficile de deviner le contenu des vidéos. À tous les novices de Youtube, voici un petit lexique explicatif.

Après ça, le langage Youtubeuse beauté n’aura plus de secret pour vous !

  • Beauty hacks : Ce sont des astuces beauté à la Mac Gyver qui rendent la vie plus facile. Par exemple  utiliser du rouge à lèvres orangé sous l’anti-cernes pour corriger la couleur des cernes. La reine des beauty hacks (ou beauty tips) c’est Huda Beauty !
  • D.I.Y (Do it yourself) : Du français « faites-le vous même » traduction pourrie , le D.I.Y consiste à faire soi-même comme un grand des objets, des recettes… Par exemple, faire sa propre pâte à tartiner ou tricoter ses écharpes pour l’hiver, c’est du D.I.Y. Farah Dhukai, c’est aussi une experte des beauty tips mais elle gère aussi en ce qui concerne les tutos D.I.Y.
  • Draw my life : « Dessiner ma vie », c’était hyper tendance il y a 1 ou 2 ans sur Youtube et tout le petit monde de YouTube s’y est mis (même Cyprien…). Le concept, dessiner sa vie (plus c’est mal dessiné, plus c’est drôle) sur une ardoise blanche pour en dire un peu plus sur sa personnalité et se rapprocher de sa communauté. C’est mignon, mais la tendance s’est vite essouflée. (Celui-là je le trouvais vraiment pas mal, c’est la YB US Andreaschoice)
  • Empty products : Le concept de ces vidéos : montrer les produits vides que l’on a accumulé pendant 1 ou 2 mois et dire ceux qui nous plaisent ou non et ceux qu’on rachètera ou pas. Ça se rapproche pas mal des « favoris du mois ».
  • F.A.Q (Frequently asked questions) : Les youtubeuses sont très sollicitées par leurs fans sur les réseaux sociaux. On leur demande de faire des vidéos correspondant à des thèmes précis, on leur pose un tas de qestions personnelles ou liées à leur connaissances… Pour y répondre en une seule fois, elles créent un # – ask ou elles compilent les questions les plus fréquentes et y répondent en vidéo. Pas bête.
  • GRWM (Get ready with me) : Dans un GRWM, on regarde une youtubeuse se préparer pour aller en cours, au travail, en soirée… en fait c’est comme facetimer avec une copine qui se prépare à sortir sauf qu’on ne peut pas lui parler. Le but, bien entendu, n’est pas de matter mais d’apprendre à se maquiller ou se coiffer de manière moins méthodique qu’un simple tuto. C’est plus comme un mini clip qui dévoile la routine beauté d’une youtubeuse.
  • GUWM (Get unready with me) : Même concept que le GRWM, sauf que cette fois-ci cela concerne le démaquillage. Là on voit comment sa youtubeuse préférée se prépare à aller se coucher. C’est un peu chelou ouais… anyway.
  • Haul : Le haul c’est THE vidéo pour se la péter ! Non plus sérieusement, un haul c’est une vidéo où une youtubeuse dévoile ses dernières trouvailles, ses trop nombreux achats au public. Qu’ils soient onéreux ou non, la youtubeuse est quand même très contente de nous les montrer parce qu’elle a déniché des pièces en soldes ou des pièces rares (ou pas). Ensuite la Youtubeuse promet qu’elle fera très vite un tutoriel make-up ou un lookbook avec tous ces nouveaux achats parce que sinon ça vaut pas le coup de nous les montrer en fait.
  • Lookbook : C’est une vidéo mode qui donne de l’inspiration pour créer des tenues. La youtubeuse nous montre comment elle associe les vêtements pour créer des looks différents. C’est un peu comme une publicité pour pleins de marques en même temps sauf que si tu la visionne c’est de ton plein gré. (La magie de Youtube !).
  • Meet-up : Oubliez Cannes, oubliez les Oscars, maintenant on a les meet-up !!! Les youtubeuses adorent leur fans, pour les remercier et garder un contact humain, elles organisent des rencontres (souvent sponsorisées par des marques pour offrir des cadeaux aux fans) dans certaines villes et signent des autographes, prennent des photos.
  • Morning/Night routine : Quand on est youtubeuse, on reçoit beaucoup de produits de la part des marques et on en teste beaucoup ! Selon les besoins du moment ou les coups de coeur, chaque YB établit sa propre routine de soin quotidienne qu’elle suit religieusement pour voir les effets escomptés sur sa peau. Si la routine s’avère concluante, elle la partage via une vidéo qui explique les étapes de cette routine au cas ou d’autres voudraient l’essayer. C’est sympa.
  • OOTD (Outfit of the day) : La tenue du jour, c’est comme le plat du jour au restaurant. L’OOTD c’est montrer (souvent sur Instagram) la tenue que l’on porte et qui est toujours adaptée aux conditions météorologiques bien-sûr !
  • Swap : Uns swap c’est un échange de colis entre youtubeuses. Ces dernières s’envoient un colis surprise contenant des produits (maquillage, nourriture, accessoires, livres…) qui leur paraissent indispensables ou qu’elles adorent et qu’elles veulent faire découvrir à l’autre. Dans les vidéos swap, on découvre les youtubeuses en plein déballage du colis. Elles les décrivent en détail pour le plus grand bonheur de tous !
  • Swatchs : Les swatchs consistent à montrer les couleurs de fards à paupières, de fond de teint, de rouge à lèvres… sur la peau afin de donner une idée plus claire du rendu d’un produit de maquillage une fois appliqué sur diférentes carnations. C’est bien pratique !
  • Talk Thru (Talk Trough) : Avant de visionner une vidéo talk thru, soyez prêts !  (Les youtubeuses américaines adorent faire ça.) Au lieu de mettre une musique de fond bien relou, elles parlent tout au long de la vidéo (tuto make-up, GRWM…) et racontent littéralement leur vie, leurs états d’âmes du moment etc… Âmes sensibles s’abstenir.
  • Tag : C’est une vidéo concernant un sujet précis, par exemple, une question posée à la youtubeuse ou un thème drôle donné par ses fans auquel elle doit répondre ou réagir et elle invite par la même occasion ses fans à faire de même. Archi drôle.
  • Vlog (Video log) : C’est lorsqu’une youtubeuse filme sa journée, ses voyages… pour montrer l’envers du décor de son métier de Youtubeuse. Bien souvent, les youtubeuses créent une chaîne à part dédiée à ces vidéos. L’objectif est de rendre la communication avec les fans davantage proche et intimiste.